Q. Au pied des marches du monument Brunswick figure une inscription

Au pied des marches du monument Brunswick figure une inscription dont je n'ai pas pu trouver l'explication. Il s'agit d'une croix de Saint-André avec un clou en son centre, à gauche la lettre N, à droite, la lettre G.


Réponse

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Dans le cadre du service Interroge nous avons déjà répondu à plusieurs questions concernant ce monument, ces réponses fournissent la liste des principaux ouvrages de référence le concernant. Mais nous n'y avons trouvé aucune description précise quant à cette marque en particulier.

Nous avons contacté l'architecte Massimo Lopreno qui était en charge de la restauration du monument et du réaménagement de la plate-forme attenante entre 1995 et 2002. Il nous a indiqué que ces marques devaient plutôt être des marques de mensuration placées à différents endroits afin de vérifier le niveau d'affaissement du Quai du Mont-Blanc, l'inscription pouvant alors signifier "Nord Genève marque no 3"

Nous avons ensuite contacté la Direction de l'information du territoire, dépendant du Département du territoire du Canton de Genève. Vincent Galley, ingénieur, nous a confirmé qu'il s'agit effectivement d'une marque de nivellement de précision.

Par ailleurs la croix de Saint-André était souvent utilisée par les tailleurs de pierre.

Cet usage au Moyen Âge est brièvement décrit dans l'article "Les signes lapidaires dans la construction médiévale : études de cas et problèmes de méthode" d'Yves Esquieu et Andréas Hartmann-Virnich paru en 2007 dans le "Bulletin monumental" de la Société française d'archéologie. 
Voici ce que nous pouvons lire en page 338 : "il est vraisemblable que cette croix signe l'intervention d'une équipe de tailleurs de pierre."
Puis à la page 349 : "Les croix latines ou de Saint-André qui arrivent souvent comme un second signe sur des pierres du château de Vincennes sont interprétées non pas comme une marque de contrôle du travail mais probablement un repère de construction, une marque liée au positionnement des blocs dans le parement."

Les signes de ce type ont été analysés pour la Cathédrale de Genève par Théo-Antoine Hermanès dans son article "Etapes d'un chantier et tâcherons" paru dans l'ouvrage "Saint-Pierre, cathédrale de Genève : chantiers et décors".

Sachez enfin que le service Interroge a répondu à une question en lien avec le sujet en février 2019. Vous pourrez lire notre réponse dans les archives de questions-réponses en ligne en suivant le lien ci-après "Au bas de certains immeubles, un petit élément métallique arrondi dépasse du mur à quelques 30 cm du sol. À quoi sert cet élément ?".

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève

Pour http://www.interroge.ch

  • Dernière mise à jour 06/12/2019
  • Vues 3
  • Répondu par Jürgen Haepers

FAQ Actions

Est-ce que cela vous a aidé ? 0   0

Comments (0)